Brexit : quels impacts sur la livraison UPS ?

Le Brexit va créer de forts impacts sur le marché du e-commerce en Europe. Pour y faire face, l’entreprise UPS va devoir mettre en place une stratégie Brexit pour la livraison. Mais quelles sont les conséquences ?

Les conséquences du Brexit sur la livraison UPS 

Le Royaume-Uni est le plus grand marché e-commerce d’Europe. 93 % des Britanniques achètent en ligne et dépensent en moyenne 900 € par personne et par an. La Grande-Bretagne est la deuxième « destination » e-commerce la plus populaire en Europe, après la Chine. Les dernières études montrent qu’après le Brexit, 70 % des consommateurs européens pourraient arrêter de commander sur des sites britanniques. Et 69 % des acheteurs britanniques pourraient arrêter complètement de commander au-delà de leur frontière. UPS travaille en collaboration avec différentes institutions publiques et entreprises pour se tenir informée des derniers changements. UPS est là pour vous aider. Le Groupe finira des mises à jour opportunes pour vous aider à gérer les complexités de votre chaîne logistique internationale. Sur la page dédiée au Brexit, vous trouverez les dernières mises à jour et les conseils proposés pour la livraison UPS. Vous pouvez également contacter le service client UPS pour une question précise, vous pourrez retrouver l’ensemble des coordonnées sur la page dédiée.

La déclaration de douane pour la livraison UPS 

En effet, vous ne pouvez pas exporter hors UE, sans votre EORI. Il s’agit d’un numéro unique d’identifiant communautaire pour accomplir toutes les formalités douanières. Comme pour tous vos envois internationaux, vous devrez faire une demande pour obtenir le code douanier. Composé de 6 chiffres, il est spécifique à chaque produit enregistré dans le système harmonisé (SH). Ensuite, les marchandises déclarées sont vérifiées par les douanes qui délivrent le document justificatif de l’exportation permettant de bénéficier, le cas échéant, de l’exonération de TVA. Pour un colis d’une valeur inférieure à 135 livres expédiés par un professionnel de l’UE, la TVA est directement réclamée à l’expéditeur par les douanes britanniques. Les destinataires anglais de colis d’une valeur supérieure à 135 livres expédiés par un professionnel de l’UE devront s’acquitter de la TVA. Enfin, le formulaire CN22 est requis pour l’envoi de marchandises d’un poids jusqu’à 2 kg et d’une valeur jusqu’à 425 €. Le document doit être joint au colis.

Des conseils pour les entreprises 

La chose la plus importante est de vérifier votre chaîne d’approvisionnement. D’où viennent vos produits ou matériaux ? Si vous prévoyez que le Brexit peut affecter votre chaîne d’approvisionnement, commencez à rechercher des fournisseurs alternatifs ou supplémentaires. Cela réduit le risque de problèmes tels comme les retards, la hausse des prix ou tout autre changement. De plus, assurez-vous de rester à jour avec les dernières nouvelles pour mieux évaluer l’impact du Brexit. Informez vos salariés. Avertissez également les clients que les choses peuvent changer, afin qu’ils en soient conscients. Offrir plusieurs options de devises peut aider à réduire toute confusion causée par le Brexit. En donnant à vos clients le choix, les utilisateurs peuvent suivre le processus de paiement. Pour l’astuce pratique, avec l’aide de Sendcloud, vous pouvez combiner plusieurs transporteurs et options d’expédition lors du paiement pour vos livraisons. Qu’il s’agisse d’une déduction de TVA ou d’une augmentation du prix en raison de livraisons plus chères, assurez-vous d’en tenir compte à l’avance pour réduire le risque de perte.

Faites attention au retour des colis 

La législation actuelle de l’UE protège le droit des citoyens de l’Union européenne de retourner un produit dans les 14 jours. Cependant, il n’est pas obligatoire de retourner les produits expédiés hors de l’UE. Offrir cette option est convivial, mais ne sera plus aussi simple que cela. Vous pouvez choisir parmi les solutions suivantes à savoir, externalisez vos retours à un partenaire local, les clients peuvent retourner à moindre coût, après quoi le partenaire envoie l’envoi à votre entrepôt. Sinon, vous pouvez collaborer avec une équipe logistique internationale, créez des étiquettes toutes faites pour les envois de retour en concluant des accords de prix pour les expéditions et les retours. Enfin, il existe les solutions de retour internationales, il faut choisir une partie qui propose une solution de retour complète au niveau international. En cas de problème, vous pouvez consulter notre page dédiée à la réclamation UPS.

Vous aimerez probablement
Quelles solutions pour les envois d’objets de valeur ?
Programmer un enlèvement par téléphone : quel transporteur choisir ?
Programmer l’enlèvement d’un colis : comment ça fonctionne ?
Quels sont les transporteurs qui fonctionnent en période de confinement ?

Laisser une Réponse